Historique (1/2)

"Palou", la campagne de sensibilisation à la prévention du mélanome

 

En 2007, Catherine Fonck, alors Ministre de l’Enfance, de l’Aide à la  jeunesse et de la Santé en Communauté française, lançait la campagne « Apprivoisons le soleil ».

Le soleil, un ami à apprivoiser
Cette campagne avait pour objectif de sensibiliser la population aux effets de l’exposition au soleil, et en particulier pour les enfants. En Belgique, on dénombre 1000 nouveaux cas de mélanome par an. Comparé à d’autres cancers, ce cancer de la peau frappe des patients relativement jeunes. Cette augmentation des cas de mélanome est attribuée à des changements de mode de vie, associés à une augmentation de l’exposition de la peau aux ultraviolets. 90% des mélanomes sont ainsi dus au soleil. Si le mélanome reste heureusement rare dans l’enfance, l’exposition solaire avant 12 ans joue un rôle déterminant dans l’augmentation du risque de mélanome à l’âge adulte.

Du projet pilote à la campagne de sensibilisation
La campagne ‘Apprivoisons le soleil’ s’est appuyée sur un projet éducatif pilote mené dans plusieurs écoles du Hainaut concernant la prévention du mélanome. Ce projet a été mené par l’Association pour la lutte contre le mélanome malin (asbl), en partenariat avec le Réseau Hospitalier de Médecine sociale, le Centre Local de Promotion de la Santé Hainaut Occidental, l’Observatoire de santé du Hainaut et des services de Promotion de la Santé à l’Ecole. Le projet a ensuite fait l’objet d’une extension à l’ensemble du territoire du Hainaut occidental et à la région de Mons, en direction des écoles mais aussi des mouvements de jeunesse.

 

 


>>>  p. 1/2